Rupture amoureuse : Comment je vais pouvoir aller travailler, moi !

Crédit : Pascal Thénault

Il est difficile de compter sur beaucoup de compréhension de la part de ses collègues et managers dans le cas d’un chagrin d’amour alors que c’est extrêmement douloureux. Comment faire ?

Lors de la parte d’un proche, tout le monde considère qu’il est tout à fait normal de prendre du temps pour digérer cette perte. Les collègues et les supérieurs acceptent le fait que vous soyez moins concentré, que vous préfériez travailler depuis chez vous ou bien que vous preniez quelques jours pour vous retrouver en famille. Ou vous retrouver tout court.

Dans le cas d’une rupture amoureuse, il en va tout autrement. Il se peut même que votre entourage professionnel vous en veuille du fait que vous vous autorisiez à vous laisser influencer dans votre travail par un état émotionnel issu de votre vie privée, alors que la douleur et le chagrin peuvent être équivalents en intensité que dans le cas d’un décès. Comment faire, alors, pour parvenir à surmonter un chagrin d’amour ?

Surmonter une peine de coeur au travail : 5 points clé

On a le droit d’avoir du chagrin, mais pas de mettre en jeu son emploi. C’est pourquoi n’en veuillez pas à votre entourage ou votre environnement professionnels s’ils vous semblent un peu indifférents , mais essayez de traverser vos journées le mieux possible. Heureusement nous savons tous qu’un chagrin d’amour évolue vers quelque chose de moins violent pour finir par disparaître, même si « au début » on ne pense pas que ce soit possible.

Et dans une telle situation de désarroi, comment parvenir à passer la journée ?

1. Sortez du lit. MAINTENANT !
Rester au lit à ruminer sa peine est très tentant. Mais ce n’est pas une bonne chose. Comment s’en sortir dans ces conditions ? Mettez votre téléphone en charge à l’autre bout de la maison ou de l’appartement. Quand l’alarme se déclenche, vous êtes obligé de vous lever pour l’arrêter. Une fois debout, vous êtes debout. La douche, et au boulot, au lieu d’attendre un SMS qui ne viendra pas, de vous dire que cela fait X jours que ce SMS ne vient pas et se mettre à pleurer.

2. Faites appel à un collègue
Vous avez peut être une très bonne relation avec votre manager, mais il vaut mieux partager les côtés désagréables de votre rupture avec quelqu’un d’autre. Vous devez montrer que vous savez prendre du recul par rapport  à ce qui se passe au fond de votre coeur et il n’est pas souhaitable que plus tard vos difficultés soient mises sur la table lors de votre entretien d’évaluation. Préférez donc vous en remettre à un collègue fiable, d’un niveau hiérarchique équivalent, et qui ne peut pas se positionner en concurrent. Il ou elle peut éventuelement vous donner un petit coup de main si vous prenez un peu de retard au début ou tout simplement vous offrir l’épaule dont vous avez de temps en temps besoin lorsque les larmes vous submergent.

3. Emportez vos affaires de sport au bureau

Peu importe la distance entre les installations sportives que vous fréquentez et votre domicile. Une fois rentré, vous serez de nouveau en plein dans le chagrin et vous n’aurez plus l’élan de ressortir. Donc allez directement faire du sport en quittant le bureau et convertissez vos larmes en sueur. Les endorphines que vous allez produire avec l’effort feront le reste.

4. Souriez et faites des compliments
Vous savez probablement que notre cerveau ne fait pas tellement la différence entre un rire franc et un rire forcé. En se forçant à rire, on finit par rire vraiment. Et lorsque vous diffusez de la gaîté, à un  moment donné vous allez reprendre cette gaîté à votre compte, vous allez vous sentir plus joyeux. Donc : souriez poliment à la personne de l’accueil, félicitez votre collègue de sa bonne prestation en réunion. Peut-etre vous fera-t-on également un compliment qui à son tour vous donnera un peu d’énergie. Vos collègues seront moins enclins à aller dire dans votre dos combien vous allez mal. Nous sommes dans  une société, hélàs, où la peine, le chagrin, sont des sentiments perçus comme négatifs qui vous desservent professionnellement. Alors qu’ils ne sont que des émotions auxquelles nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre.

5. Elaborez un plan d’action
Certaines situations au travail vous font peur ? Réfléchissez à la façon dont vous voulez y réagir. Faites en sorte d’avoir sous la main une réponse standard pour quand des collègues vous demandent comment va votre relation. Que faire si pendant le travail votre ex finit par vous donner un signe de vie ? Bien préparée, cette situation sera bien gérée. Des réactions mûrement anticipées sont le meilleur moyen de maîtriser des réflexes émotionnels que vous aurez indiscutablement à regretter plus tard.

Souvenez-vous : tout finit toujours par s’arranger. Même mal.

Photo  :  Pascal Thénault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s