Hommage à ma manageuse

Tant a déjà été écrit à propos de leadership. Sur les différents styles de management : dévoué, falicitateur, coach. Sur comment on devient un manager ou une manageuse compétent-e, inspiré-e, déterminé-e, plein-e de tact mais par-dessus tout authentique. A en devenir fou. Il est temps de vous rendre hommage.

Un travail de chien ..?

Sans aucun doute. Le manager / la manageuse se sent responsable et craint tout le temps de faire des erreurs. Se mettant en arrière-plan il / elle s’efface devant ses collaborateurs. Constamment les mains dans le cambouis, alors qu’il / elle occupe ce poste parce qu’il / elle savait se retrousser les manches.

Hommage

Je ne vais pas donner les 10 meilleurs trucs pour les managers / manageuses mais plutôt rendre hommage à ceux et celles qui chaque jour se lèvent pour que le travail se fasse.

Merci à vous qui avez les épaules  assez larges pour endosser toute cette responsabilité. Merci pour votre contribution à la satisfaction de vos collaborateurs au travail, votre contribution à la sociéte, à l’économie et à notre style de vie.

Vous êtes notre phare et vous nous aidez à garder les limites de ce qui est convenable et de ce qui l’est moins, dans l’équipe et au sein de l’organisation. Vous êtes les points de repères de tous les collaborateurs, un exemple qui leur permet de se développer. Sans vous, nous serions moins mobiles, moins agiles. Sans votre soin constant, nous ne pourrions pas délivrer aussi bien.

Bien sûr les collaborateurs peuvent être casse-pieds. Ils expérimentent, cherchent à développer tous azimuts, veulent essayer. Cherchant ainsi les limites. Pour délivrer du mieux possible.

Et donc permettez-moi de vous dire :

 

Merci  d’être si patient-e, vous devez être crevé-e ce soir.

Merci  d’être si persévérante-e, vous devez souvent vouloir jeter le gant.

Merci  de nous guider, vous devez tellement douter et pourtant vous nous conduisez au succès.

Merci  de votre soutien, merci pour vos compliments et pour vos recadrages. Qui font tout autant de bien.

 

A Sandra V.

 

P1050802

Photo Christine Le Grix

Homepage

58 astuces pour améliorer son équilibre vie perso / vie pro

Nous le savons, faire une carrière satisfaisante est d’autant moins facile quand faut mettre chaque jour un repas sur la table, s’occuper des enfants, prendre soin de la maison et faire de temps en temps une activité distrayante. Des chercheurs du Harvard Business Review, des journalistes économiques et des personnalités se sont penchés sur la façon dont on peut mieux équilibrer les différentes sphères de sa vie. Voici 58 astuces.

Tout d’abord, le smartphone

1. Utilisez-le, car très vite il vous rendra plus productif.

2. En vous rendant disponible en permanence vous vous démarquez des collègues qui ne le sont pas.

4. Vraiment, rangez-le de temps à autre.

5. Et désactivez les notifications.

6. Ne répondez pas à vos mails professionnels en dehors des moments où vous êtes au travail.

7. Si votre manager s’y oppose, alors allez travailler chez BMW.

La contribution salvatrice du sport

8. Faites du sport autant que possible.

9. Vraiment, bougez, car cela réduit le stress.

10. Donc levez-vous un peu plus souvent de votre fauteuil au bureau.

11. Faites une réunion debout.

12. Gigotez, n’ayez pas peur du ridicule, c’est bon pour vous.

Faites de vrais repas

13. Réfléchir dès le matin à ce que vous allez manger le midi (lunchbos, restau ou UberEats), vous mangerez plus sainement.

14. Posez un petit en-cas bon pour la santé sur votre bureau (quelques fruits secs, un fruit, une compote).

Le sommeil a toute son importance

15. Dormez suffisamment, 7 à 8 heures par nuit.

16. Instaurez une routine : lire, boire un verre d’eau ou une tisane, écrire.

17. Si possible, n’intervertissez pas un shift matinal et un shift en soirée. Modifiez vos plages horaires fixes de travail le moins possible.

Tout comme la détente

18. Détendez-vous.

19. Allez de temps en temps voir un film.

20. Ou mettez-vous à lire un peu plus.

21. Partez en vacances.

22. Mais uniquement si vous planifiez votre séjour, sinon autant rester chez vous.

23. N’oubliez jamais les bienfaits de l’auto-dérision.

24. Tout en vous souvenant que vous ne parviendrez à quelque chose qu’avec un sérieux engagement.

En résumé, planifiez (presque) tout

25. Planifiez votre journée la veille et fixez-vous des objectifs.

26. Evaluez en combien de temps vous exécutez votre travail et parvenez à l’objectif fixé.

27. Faites un plannning.

28. Vous y ferez tout figurer, y compris des tâches insignifiantes comme l’envoi d’une carte d’anniversaire.

29. Tant qu’à faire, priorisez les tâches qui y figurent.

30. Commencez par ce qui vous semble le plus important, ce qui vous rapprochera de votre objectif final.

31. Ou alors, chaque jour, prenez 5 à 15 minutes pour faire quelque chose d’important.

32. Ne dites jamais que vous n’avez pas le temps. 150 heures par mois ne suffisent pas ?

33. Faites une liste de tout ce qui occasionne du stress chez vous. Ecrire la cause du stress permet de le maintenir à distance.

Plus simplement, tenez-vous à vos routines

34. Tenez-vous à vos routines du matin, de travail, à vos habitudes, tout comme le font les personnes qui réussissent.

35. Cela vous permet de faire baisser le nombre de décisions que vous devez prendre.

36. Encore une fois les routines sont non-négociables.

37. Et en même temps pour innover il vous faudra parfois les bousculer.

Soyez positif

38. Souvenez vous chaque jour de tous les points qui furent positifs pour vous.

39. Vous n’y parvenez pas ? Try harder.

40. Ou vous aimez ce qui est compliqué ? Pas de bol.

41. Meme si parfois, être négatif aide aussi.

Et faites-vous des amis au travail

42. Etablissez des relations chaleureuses avec vos collègues.

43. Faites cela aussi lorsque ce sont des collaborateurs et vous le manager (mais faites attention quand même).

44. Les amis sont non seulement chaleureux mais ils contribuent à une forme de performance.

45. Quoi qu’il en soit, travailler au sein d’une équipe forte c’est parfait.

46. Dites du mal d’autrui, une fois ou autres.

47. Mais attention à ce que vous dites précisément.

Ne travaillez pas trop tard.

48. Ne restez pas trop tard au bureau.

49. Vous pouvez faire des heures supplémentaires mais trop point n’en faut.

50. Attention à l’alcool si vous travaillez beaucoup.

51. Il y a beaucoup d’autres façons que de faire du présentéIme pour montrer à votre chef que vous travaillez beaucoup.

Voyagez avec modération

52. Ne voyagez pas trop pour votre travail.

53. Si c’est incontournable, alors descendez dans un 4 Etoiles****

54. En voyage d’affaires aussi, attention à l’alcool.

Vous êtes tellement surchargé de travail que rien ne marche ?

55. Vous ne pouvez pas rentrer chez vous ? Histoire de leur expliquer pourquoi vous passez tant d’herues au travail.

56. Montrez sincèremment que vous en êtes désolé.

57. Et quand vous êtes vraiment à la maison, soyez-y. Pas de téléphone à table.

C’est vraiment trop ?

58. Alors faites un pas en arrière. C’est aussi simple que ça.

Crédit Christine Le Grix